Accéder aux métiers du web

L’objectif premier du Master GECI est l’insertion professionnelle rapide après l’obtention du diplôme. Cette intégration professionnelle est possible dans tout type de structures : privées, administrations, collectivités territoriales, agences, associations, institutions culturelles, etc. Dans un monde où les innovations technologiques sont constantes, les métiers du web sont devenus indispensables à tous les domaines. Résultat : le digital est un secteur qui recrute et qui offre un large panel de métiers avec de plus en plus de perspectives d’emploi.

La formation GECI vise à développer toutes les compétences de rédaction, conception, développement et valorisation de contenu, nécessaires à l’accomplissement de nos projets professionnels. Ainsi, à l’issue des deux années de formation, vous serez en mesure de piloter des projets en prenant en compte tous les aspects relatifs à la communication digitale.

Quels débouchés ?

Dans un contexte de mutation numérique, les métiers du web se construisent chaque jour en fonction des nouveaux besoins identifiés et toutes les entreprises sont affectées par cette transformation. Après avoir suivi le Master GECI, les métiers possibles et accessibles sont nombreux (liste non exhaustive) :  

Chef.fe de projet web : pilote un projet de sa conception à sa production et encadre les équipes en charge de son développement.

Webmestre éditorial : se charge de la création des pages, du contrôle de la mise en ligne des contenus, de la maintenance du site et de sa mise à jour.

Responsable éditorial web : structure, organise et actualise la production de contenu d’un site web en cohérence avec la ligne et la stratégie éditoriale définie.

Chargé.e de communication digitale : gère l’image de l’entreprise/la marque en adéquation avec la stratégie globale de communication et est le relai principal entre les internautes et l’entreprise/la marque.

Community manager : se charge de la visibilité d’une entreprise/marque sur le net, fait de la veille permanente, alimente les réseaux sociaux et anime une communauté autour de l’entreprise/la marque.

Webdesigner : s’occupe de l’aspect graphique d’un site, réalise l’identité visuelle, conçoit les interfaces web ergonomiques et les design adaptés aux contenus du site web.

 

Chargé.e de référencement : est responsable de l’optimisation de la visibilité et du référencement d’un site web, propose et réalise des améliorations techniques ou éditoriales, gère la structure du site et assure une veille sur les algorithmes et techniques de référencement.

Traffic manager : définit la stratégie pour optimiser l’acquisition de trafic, met en place et suit les campagnes publicitaires en ligne.

Développeur web : se charge de la réalisation d’un site internet et de ses fonctionnalités, définit et conçoit des solutions techniques de programmation adaptées et écrit les lignes de code du site.